Le rôle de l’avocat dans un divorce

Le rôle de l’avocat dans un divorce

Dans la rupture du contrat de mariage, le recours à un avocat est obligatoire. Il tient un rôle essentiel que ce soit dans un divorce à l’amiable ou dans un divorce contentieux.

L’avocat dans un divorce par consentement mutuel

Le divorce à l’amiable, depuis quelques années peut se faire sans un juge. Il suffit juste la présence d’un avocat pour chaque époux. Cette nouvelle forme de procédure est plus rapide et soi-disant moins onéreuse. En tout cas, l’avocat prend plusieurs casquettes lors d’un divorce par consentement mutuel :

  • Il écoute le couple, informe sur leur droit pendant et après le divorce et conseille sur les différentes meilleures décisions
  • Il rédige l’acte du divorce selon les accords passés entre les époux
  • Il signe l’acte et le passe au notaire pour obtenir force exécutoires
  • Il se porte garant envers l’acte signé afin que les mentions soient respectées

Son rôle dans un divorce contentieux

Lorsque le couple ne se met pas d’accord sur les termes de leur divorce, on dit que c’est un divorce contentieux. L’avocat joue un rôle très important, car pour « gagner », il faut avoir les bons arguments. Car à la fin d’un divorce il y a la garde des enfants, la séparation des biens, la pension alimentaire. Pour constituer un dossier en béton, l’avocat doit être spécialisé en droit de la famille. Il doit être à l’écoute de son client, mais aussi réactive par rapport aux faits. Un bon avocat avec des arguments qui tiennent la route peut facilement faire gagner son client. Un avocat, même avec les bons arguments, mais qui ne sait pas les exploiter fera perdre son client. C’est aussi là que viennent les rôles de conseiller, d’intermédiaire, de rédacteur et d’informateur.

L’avocat en tant que conseiller et intermédiaire

Que ce soit à l’amiable ou non, un avocat se doit de conseiller son client, car tout le monde ne peut connaître les facettes du domaine juridique. Il conseille son client sur ce qu’il faut faire, ce qu’il ne faut pas faire, sur les conséquences du divorce, sur les possibilités, sur les meilleurs choix pour son client et pour ses enfants. En tant qu’intermédiaire, il représente son client face à son confrère qui est l’avocat de l’autre époux, mais aussi face au juge et au notaire. En somme, il s’occupe de toute relation externe.

L’avocat dans le rôle de rédacteur et d’informateur

L’avocat représente son client et a le devoir d’informer ce dernier sur tout ce qui se passe comme l’avancement de la procédure, l’explication des termes juridiques difficiles, l’explication sur les effets du divorce sur la famille et sur le plan personnel. Son rôle de rédacteur est surtout utile pendant un divorce à l’amiable. C’est l’avocat qui rédige l’acte. Celui-ci doit inclure tous les accords et les consentements conclus librement entre les époux.